« Il est des artistes familiers du Festival qui laissent le soin à leur jeu d’exprimer tout leur talent. Tel est le cas de Maude Gratton, discrète personne, mais dont les prestations à Saintes depuis trois ans ne sont nullement passées inaperçues. Les festivaliers se souviennent, lors d’un récital l’été  dernier, d’une formidable interprétation d’une Fantaisie de Mozart à l’orgue historique de la cathédrale Saint-Pierre. »