S.A., Nouvelle République, mai 2016

Écouter Maude Gratton au pianoforte rivaliser avec la virtuosité supposée de Barbara Ployer, ce fut le cadeau final du concert qui a ouvert, vendredi soir, sur la scène nationale de Niort, la 5e édition de Musique en Gâtine. Le vent de jeunesse qui a soufflé sur le répertoire, vendredi, a porté d’autres belles promesses.
La vingtaine de musiciens de l’orchestre Il Convito offre au mot « ensemble » toutes ses lettres de noblesse. Ici, on est au service de la musique. Quand on songe que l’orchestre né voici onze ans sur une petite forme prend cette fois un autre envol avec davantage de musiciens et surtout l’envie de se produire et d’enregistrer, on se dit que l’on est plutôt heureux, vendredi, d’avoir assisté à une naissance, en quelque sorte. Avec toutes les belles promesses de la jeunesse.

Laisser un commentaire

obligatoire