Matthias Weckmann, Cantates et oeuvres pour orgue

Avec Ricercar Consort, Philippe Pierlot

« La gravité s’y joint à une éloquence tout intérieure, dont profitent tant les pièces d’orgue nourries du fonds grégorien (le Magnificat Secundi Toni) que la modernité d’accents des pièces mêlant voix et instruments en allemand. Et Maude Gratton y réussit un sans-faute à l’orgue (la virtuosité maîtrisée du Praembulum Primi toni à 5). » (Roger Tellard, Classica mai 2013)